Thérèse et Isabelle
  • Thérèse et Isabelle

Thérèse et Isabelle

Violette Leduc

5,88 €
TTC

Dans Thérèse et Isabelle, longtemps censuré, Violette Leduc tente de «rendre le plus minutieusement possible les sensations éprouvées dans l'amour physique» entre femmes Voici des pages âpres et précieuses, d'une liberté de ton qu'aucune femme écrivain n'avait osé prendre en France avant elle. «Isabelle allongée sur la nuit enrubannait mes pieds, déroulait la bandelette du trouble...»

Quantité

«Isabelle allongée sur la nuit enrubannait mes pieds, déroulait la bandelette du trouble. Les mains à plat sur le matelas, je faisais le même travail de charme qu'elle. Elle embrassait ce qu'elle avait caressé puis, de sa main légère, elle ébouriffait et époussetait avec le plumeau de la perversité. La pieuvre dans mes entrailles frémissait, Isabelle buvait au sein droit, au sein gauche. Je buvais avec elle, je m'allaitais de ténèbres quand sa bouche s'éloignait. Les doigts revenaient, encerclaient, soupesaient la tiédeur du sein, les doigts finissaient dans mon ventre en épaves hypocrites.» Dans Thérèse et Isabelle, longtemps censuré, Violette Leduc tente de «rendre le plus minutieusement possible les sensations éprouvées dans l'amour physique». Voici des pages âpres et précieuses, d'une liberté de ton qu'aucune femme écrivain n'avait osé prendre en France avant elle. Folio. 143p

9782070454334

Fiche technique

Genre
Romans et nouvelles
Editeur
Folio
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Livraison Colissimo sous plis discret Livraison Colissimo sous plis discret

Vous aimerez aussi