• Coup de cœur

PD La revue n°1 bis

4,27 €
TTC
Pour ce troisième numéro,
la volonté de dé-parisianiser  la revue
prend forme. Née de l’envie de pédales parisiennes, l’équipe de la revue est
composée de plus en plus de folles venues de toute la fRance. Tout cela a été
favorisé par un changement de fonctionnement interne. Nous nous retrouvons
maintenant tous les deux  mois dans un
lieu différent pour un  fabuleux week-end
de travail collectif. Pour ce numéro, on a reçu plein de propositions de
textes. Et on est bien content·e·s ! Parce qu’on tient fort à ce que la revue
continue d’être nourrie par d’autres que nous. On les lit tou·te·s ensemble, et
ça donne de chouettes discussions. On fait des choix qui correspondent à
l’envie du collectif mouvant que nous sommes, et à ce qui se dessine comme
ligne commune entre nous.
Quantité

PD La Revue, c'est quoi ?

C’est une revue collective autogérée, fabriquée par des pédés, sans chef ni patron, ni pub ni subvention ! Parce  qu’on vit dans une société hétérosexiste et que ça commence à bien faire, on a choisi de riposter aux  oppressions vécues en revendiquant ce  terme « pédé » comme une position politique. Ça veut dire qu’on est en   colère et déter, prêt·e·s pour les barricades en robe du soir ! Contre le patriarcat, le racisme, le capitalisme, et tous les autres systèmes qui nous pourrissent la vie et ruinent notre chatoyance.

PD La Revue s’interroge sur ce qui nous relie et sur nos solidarités politiques, mais aussi sur les rapports de pouvoir qui nous traversent et qui parfois nous divisent (en termes de classe, de race, de performance de  genre et de normes corporelles, par exemple) Pour faire circuler des témoignages, des expériences de luttes, des photos subversives et excitantes,  de la critique sociale, des bouts d’histoires, des poèmes, etc. Pour se renforcer, se créer des espaces de rencontres et de débats, participer à construire et nourrir des alliances et des stratégies offensives...

PD La Revue, ça continue... et ça se transforme ! Pour ce troisième numéro, la volonté de dé-parisianiser  la revue prend forme. Née de l’envie de pédales parisiennes, l’équipe de la revue est composée de plus en plus de folles venues de toute la fRance. Tout cela a été favorisé par un changement de fonctionnement interne. Nous nous retrouvons maintenant tous les deux  mois dans un lieu différent pour un  fabuleux week-end de travail collectif. Pour ce numéro, on a reçu plein de propositions de textes. Et on est bien content·e·s ! Parce qu’on tient fort à ce que la revue continue d’être nourrie par d’autres que nous. On les lit tou·te·s ensemble, et ça donne de chouettes discussions. On fait des choix qui correspondent à l’envie du collectif mouvant que nous sommes, et à ce qui se dessine comme ligne commune entre nous.

Notre petite équipe est ouverte à qui  veut la rejoindre. Toutes vos contributions et vos retours sont les bienvenus et donnent droit à une carte de presse ou à une fausse attestation de RSA.

 

2000000074658

Vous aimerez aussi