Le pendant des Mémoires d'Hadrien et leur entier contraire. Correspondance 1964-1967

Marguerite Yourcenar

27,96 €
TTC

Ce projet de correspondance générale qui court d'Hadrien (parution des Mémoires d'Hadrien en 1951) à Zénon, protagoniste de L'oeuvre au noir qui paraîtra en 1968, approche de son but. De 1964 à 1967, Marguerite Yourcenar travaille sur trois ouvrages : Fleuve profond, sombre rivière, La Couronne et la lyre, L'OEuvre au noir. La question de la traduction est omniprésente dans les lettres car « Fleuve profond, sombre rivière se compose d'une étude sur la poésie populaire et la mystique des Noirs des États- Unis, [...] et d'une traduction d'environ deux cents Negro Spirituals ». Texte établi et annoté par Bruno Blanckeman et Rémy Poignault. Préfacé et coordonné par Elyane Dezon-Jones et Michèle Sarde.

Quantité

Ce projet de correspondance générale qui court d'Hadrien (parution des Mémoires d'Hadrien en 1951) à Zénon, protagoniste de L'oeuvre au noir qui paraîtra en 1968, approche de son but. De 1964 à 1967, Marguerite Yourcenar travaille sur trois ouvrages : Fleuve profond, sombre rivière, La Couronne et la lyre, L'OEuvre au noir. La question de la traduction est omniprésente dans les lettres car « Fleuve profond, sombre rivière se compose d'une étude sur la poésie populaire et la mystique des Noirs des États- Unis, [...] et d'une traduction d'environ deux cents Negro Spirituals ». Quant à La Couronne et la lyre, c'est « genre Fleuve profond, mais il s'agit cette fois de poètes grecs ». Travailler à cet ouvrage est pour Yourcenar un « divertissement » par rapport aux luttes permanentes contre les « négligences » des éditeurs - thème récurrent des lettres - mais aussi et surtout aux difficultés rencontrées avec Plon à propos de la publication de L'OEuvre au noir. Yourcenar refuse en effet de publier son livre dans « une maison d'édition absorbée par un trust ». La composition soumise aux aléas de la bataille juridique aboutit à la modification profonde du texte initial. Dans sa Note à L'OEuvre au noir, elle expose comment « un récit d'une cinquantaine de pages, «D'après Du¨rer» s'est transformé en «un long roman historique» ». À cause de son désir de résilier un contrat d'édition, Yourcenar a gagné du temps en croyant le perdre et ajoute à L'OEuvre au noir une série de personnages qui en fait vraiment « le pendant des Mémoires d'Hadrien ». Texte établi et annoté par Bruno Blanckeman et Rémy Poignault. Préfacé et coordonné par Elyane Dezon-Jones et Michèle Sarde. Gallimard. 640p

9782072790119

Fiche technique

Genre
Journaux intimes
Editeur
Gallimard

Vous aimerez aussi