L'art de la fugue
  • L'art de la fugue

L'art de la fugue

Stephen McCauley

18,01 €

Trois frères, trois dilemmes. L'aîné, séparé de sa femme, ne peut accepter l'idée de divorcer. Le benjamin, sur le point de se marier, hésite encore, tiraillé entre sa fiancée et sa maîtresse. Quant à Patrick, veut-il s'engager pour de bon en achetant une maison avec son partenaire attentionné mais un peu trop rangé ?

Quantité

Trois frères, trois dilemmes. L'aîné, séparé de sa femme, ne peut accepter l'idée de divorcer. Le benjamin, sur le point de se marier, hésite encore, tiraillé entre sa fiancée et sa maîtresse. Quant à Patrick, veut-il s'engager pour de bon en achetant une maison avec son partenaire attentionné mais un peu trop rangé ?
Sur les trois fils plane le spectre des parents, dont la vie quotidienne ressemble plus à une joute de gladiateurs qu'à un modèle de vie exemplaire.
À l'agence de voyages où travaille Patrick, sa collègue et meilleure amie Sharon, un tourbillon flamboyant d'inventivité, pimente sa vie avec ses conseils, sa mauvaise foi et ses barquettes de cuisine chinoise.
Roman tour à tour féroce et tendre, L'Art de la fugue explore avec humour, charme et lucidité les promesses et déceptions de l'amour, les complexités du couple, et la difficulté de prendre des décisions qui peuvent changer une vie.

Le 4 mars sort en salle un film adapté du roman, dirigé par Brice Cauvin, avec dans les rôles principaux, Agnès Jaoui, Laurent Lafitte, Benjamin Biolay, Nicolas Bedos, Marie Christine Barrault, Guy Marchand, Bruno Putzulu, Élodie Frégé, Arthur Igual et Irène Jacob.

«Fils caché de l'union secrète entre Edith Wharton et Woody Allen» (New York Times), Stephen McCauley est l'auteur de six romans. L'Objet de mon affection est porté à l'écran aux États-Unis en 1998 par Nicholas Hytner, avec Jennifer Aniston et Paul Rudd. En 2007, l'adaptation de La Vérité ou presque, avec André Dussollier, François Cluzet, et Karine Viard, est signée Sam Karmann. Et en mars 2015, L'Art de la fugue, le deuxième film français à être réalisé à partir d'un de ses romans, sort sur les écrans en France. Stephen McCauley écrit aussi pour le théâtre. Son prochain roman paraîtra en France en 2016.

«Depuis son premier roman, on sait qu'il existe un ton, un savoir-faire McCauley, unique ; une attention extrême portée aux petits détails de l'existence, aux choses de la vie, à ces riens qui nous perturbent ou nous enchantent, à cette solitude, cette mélancolie qui ronge même les plus solides. McCauley sait voir et écouter.»
Bruno Corty, Le Figaro littéraire.

«II faut le reconnaître, les bons narrateurs sont rares dans la littérature romanesque : ceux qui savent créer des personnages auxquels on s'attache tout de suite, qui dessinent des décors où l'on se reconnaît avec plaisir, qui écrivent des dialogues justes et efficaces. Les livres qu'on lit en maudissant le coup de téléphone qui vous interrompt ou les obligations qui vous retardent exigent qu'on les signale sur-le-champ.»
René de Ceccatty, Le Monde des Livres.

9782917559260

Fiche technique

Genre
Romans et nouvelles
Editeur
BakerStreet

Vous aimerez aussi