Têtu 228 - Automne 2021

6,54 €
TTC

(couverture au choix dans la limite des stocks disponibles. Indiquez votre choix par message lors de la validation de votre commande)

Vingt ans après les débuts en France de la télé-réalité, Thomas Rietzmann y revient sur deux décennies d'émissions diverses avec cette question : depuis l'arrivée de Steevy dans le Loft en 2001, la représentation des personnes LGBTQI+ a-t-elle progressé sur nos petits écrans, ou bien est-elle restée cantonnée à des stéréotypes typiques d'un regard hétéro ? Autrement dit, la télé-réalité est-elle notre pire alliée ?

Quantité

(couverture au choix dans la limite des stocks disponibles. Indiquez votre choix par message lors de la validation de votre commande)

Vingt ans après les débuts en France de la télé-réalité, Thomas Rietzmann y revient sur deux décennies d'émissions diverses avec cette question : depuis l'arrivée de Steevy dans le Loft en 2001, la représentation des personnes LGBTQI+ a-t-elle progressé sur nos petits écrans, ou bien est-elle restée cantonnée à des stéréotypes typiques d'un regard hétéro ? Autrement dit, la télé-réalité est-elle notre pire alliée ?

Une bonne entrée en matière vers notre dossier : comment, de The L Word à Sex Education, les séries changent le monde. Anaïs Bordages y décortique en particulier le modèle Netflix. Après le succès foudroyant d'Orange is the New Black et ses représentations inédites dans une série populaire, la plateforme de streaming a fait de la queerness sa marque de fabrique, incarnée notamment par notre duo de couv', Ncuti Gatwa et Patricia Allison, interviewé·es par Florian Ques. Alors que la troisième saison de Sex Ed débarque ce vendredi 17 septembre, les interprètes d'Eric et Ola nous racontent comment ils abordent ces deux personnages devenus des étendards d'une génération queer. Génération que l'on retrouve dans un shooting hommage à Friends, réalisé par Emma Birski, avec quelques-uns des nouveaux visages du grand et petit écran français

3781925306909