La sagesse n'est pas difficile. Correspondances inédites (correspondances rassemblées, présentées par Alexandre Mare)
  • La sagesse n'est pas difficile. Correspondances inédites (correspondances rassemblées, présentées par Alexandre Mare)

La sagesse n'est pas difficile. Correspondances inédites (correspondances rassemblées, présentées par Alexandre Mare)

René Crevel

11,37 €
TTC

Ce livre est une publication essentielle pour tout amateur de la vie littéraire du XXe siècle, du surréalisme, et de René Crevel. La préface, les notes, et ses correspondances orent ainsi un nouveau portrait de cette « volute du surréalisme »qui continue encore à fasciner les lecteurs comme il fascinait déjà ceux qui l'approchait. 

Quantité

Figure emblématique du surréalisme, écrivain et personnalité à part, René Crevel (1900-1935) marquera le Paris littéraire, interlope et mondain des années 30. Suicidé à 34 ans, il laisse une oeuvre riche de onze romans et essais, quelques manifestes et une centaine d'articles traitant aussi bien de l'oeuvre de Diderot, de Dali, des photographies de Man Ray ou encore de la montée du fascisme en Europe. Ecriture, sexe, drogue, fêtes, René Crevel habité par l'urgence consume sa vie dans les capitales européennes mais ces périodes intenses laissent place, pour de longs mois, à une solitude sans échappatoire dans les sanatoriums suisses où il tente de guérir une tuberculose. A priori, les trois correspondants de ce volume n'ont que peu de points communs cependant ils dessinent comme les bords d'une constellation des amitiés crevelliennes. Albert Flament (1877-1956), critique littéraire, écrivain, gure oubliée du Paris mondain et littéraire semble être à l'opposé de la vie de Crevel : il sera un confident auprès de qui Crevel se livrera comme il ne fait que rarement. Caresse Crosby (1891-1970) reçoit à Paris et dans son moulin d'Ermenonville le milieu littéraire et artistique. A Paris elle a créée la maison d'édition Black Sun Press dans l'espoir de faire connaitre Joyce, D.H. Lawrence, Pound ou encore Hemingway et diffusera l'oeuvre d'écrivains français outre-Atlantique, notamment Crevel. Et Jean Schlumberger (1877-1958), co-fondateur de la NRF, éditeur chez Gallimard, est un lecteur attentif du jeune écrivain. Ecrites pour la plupart lorsqu'il est isolé pour de longs mois, ces 34 lettres, lui permettent de se tenir informé de l'activité parisienne et de ce qui rythme la vie de ses amis, de lancer des projets et d'imaginer un avenir plus radieux. Des lettres qui, le plus souvent, se terminent par des mêmes mots- « Ecrivez-moi » ou « ne m'oubliez pas » - illustrant cette solitude de l'écrivain qui ne cesse de se battre jusqu'à la nuit du 18 juin 1935 où il se suicide, chez lui, à Paris. Le volume sera illustré de photographies inédites, notamment du photographe surréaliste Man Ray. Cest donc bien, à plus d'un titre (les correspondances, leur contenu, les illustrations), un Crevel inédit présenté ici. Ce livre est une publication essentielle pour tout amateur de la vie littéraire du XXe siècle, du surréalisme, et de René Crevel. La préface, les notes, et ses correspondances orent ainsi un nouveau portrait de cette « volute du surréalisme »qui continue encore à fasciner les lecteurs comme il fascinait déjà ceux qui l'approchait. Ces correspondances sont présentées et annotées par Alexandre Mare qui a précédemment publié René Crevel, Inédits aux éditions du Seuil (Fiction&Cie, 2013) salué dans la presse par Libération (Philippe Lançon), Le Monde (Xavier Houssin) ou encore dans le Nouvel observateur (Jérôme Garcin). La Nerthe. 120p

René Crevel
9782916862750

Fiche technique

Genre
Journaux intimes
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Livraison Colissimo sous plis discret Livraison Colissimo sous plis discret

Vous aimerez aussi