J'ai tué Barbara. La chanson de Madame Rosenfelt

16,00 €
TTC

Dans ce roman électrique, d'une sincérité crue et attachante, teinté aussi de drôlerie et d'images désopilantes, Pierre Notte raconte sa vie de jeune homme, ses amours, les ruptures, les morts, sa violence, sa sexualité, les dialogues surréalistes avec son éditeur mythique, ses chansons, ses débuts de comédien... Avec en contrepoint, les disques de Barbara, ses concerts, le choc Lily Passion avec Gérard Depardieu : des textes qui entrent en forte résonnance avec la vie et les dérives du jeune Pierre Notte et qui irriguent cette singulière confession. Mais pourquoi le titre J'ai tué Barbara alors que c'est plutôt elle qui lui a sauvé la vie?

Quantité

Lorsque son premier roman, La chanson de Madame Rosenfelt, est publié par Maurice Nadeau en 1993, Pierre Notte envoie un exemplaire à Barbara qui en a inspiré l'héroïne. À cette époque, le jeune auteur de 24 ans mène une existence chaotique, il a perdu l'amitié de nombreux proches qui l'ont renié, son père se noie dans l'alcool, sa mère galère, il est seul et ne souhaite plus vivre : « Je suis une mauvaise personne que j'entends éradiquer de la surface de la terre pour foutre un peu la paix au monde..... » Il avale 40 pilules de Temesta, commence à s'endormir lorsqu'il entend une voix sur son répondeur : « C'est Barbara. Écoutez voilà. J'ai reçu votre livre. Je vous rappellerai. Ou vous me rappelez. " Ce message lui sauve la vie. Dans ce roman électrique, d'une sincérité crue et attachante, teinté aussi de drôlerie et d'images désopilantes, Pierre Notte raconte sa vie de jeune homme, ses amours, les ruptures, les morts, sa violence, sa sexualité, les dialogues surréalistes avec son éditeur mythique, ses chansons, ses débuts de comédien... Avec en contrepoint, les disques de Barbara, ses concerts, le choc Lily Passion avec Gérard Depardieu : des textes qui entrent en forte résonnance avec la vie et les dérives du jeune Pierre Notte et qui irriguent cette singulière confession. Mais pourquoi le titre J'ai tué Barbara alors que c'est plutôt elle qui lui a sauvé la vie? Cette nouvelle version de la mort de la chanteuse constitue l'une des surprises de ce texte fulgurant, et rend encore plus émouvant cet hommage à la puissance des mots et de la musique de la dame en noir. Le premier roman de Pierre Notte, La chanson de Madame Rosenfelt, dont il est largement question dans J'ai tué Barbara est également reproduit dans ce volume. Philippe Rey. 220p

9782848766461

Fiche technique

Genre
Romans et nouvelles
Editeur
Philippe Rey
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Livraison Colissimo sous plis discret Livraison Colissimo sous plis discret