Un autre regard
  • Un autre regard
  • Un autre regard
  • Un autre regard

Un autre regard

Karoly Makk

19,99 €
TTC

Après la révolution de 1956, la population hongroise est terrorisée par la présence omniprésente et intrusive de la répression communiste. Eva, une journaliste militante lesbienne reprend son travail de reporter au sein d’un journal de Budapest.

Quantité

Avec Jadwiga Jankowska-Cieslak, Grażyna Szapolowska Clavis Films - Couleur, version restaurée originale hongroise, sous-titres français - 1982, 102mn Prix d’interprétation féminine, Festival de Cannes 1982 Prix de la critique internationale, Festival Cannes 1982

Après la révolution de 1956, la population hongroise est terrorisée par la présence omniprésente et intrusive de la répression communiste. Eva, une journaliste militante lesbienne reprend son travail de reporter au sein d’un journal de Budapest. Là, elle rencontre Livia, la femme d’un officier. L’attirance entre Eva et Livia grandit et toutes les deux débutent une liaison amoureuse qui défie le pouvoir politique en place et les pressions sociales.

Enfin en DVD ce film rare qui a marqué une génération. "Un autre regard" surprit les Hongrois parce qu'il traitait de front la question de l'homosexualité. « Károly Makk ne le fait pas en militant, mais en moraliste », nous dit Jean-Pierre Jeancolas (in: Cinéma hongrois 1963-1988, Éditions du CNRS). Le réalisateur magyar s'explique : « (...) Le roman de Galgóczi m'est venu particulièrement à propos dans ce projet du fait que le drame privé de ces deux femmes recoupe une idée fixe que j'ai depuis longtemps, à savoir que le degré de liberté d'une société se mesure entre autres à la tolérance que montre l'opinion générale devant le fait que chacun puisse vivre, se comporter et penser au mieux de ses capacités ou de ses idées, ou bien tout simplement comme il en a ou en aurait envie. » (Propos publiés dans le bulletin 2/82 de Hungarofilm) Le film a été évalué ainsi par deux critiques français plutôt convergents. « Le film comporte deux versants : le premier, politique, fait le procès du stalinisme d'hier et, par réfraction, de ses séquelles d'aujourd'hui. Le second, le plus passionnant dans sa tranquille franchise et sa belle sensualité, illustre comment Lesbos vient aux femmes (...) Ces deux versants sont certes solidaires : Károly Makk les a scellés dans l'unité d'un même thème, d'une même dénonciation : le "socialisme réalisé" ne tolère l'affirmation d'aucune différence », analyse Barthélémy Amengual (in : Positif, n° 257/258, juillet/août 1982). De son côté, Pascal Bonitzer constate : « C'est la première fois, me semble-t-il, dans un film est-européen, que le refoulement politique dont souffrent en permanence les pays de l'Est se trouve explicitement relié au refoulement sexuel. » (in : Cahiers du cinéma, n°338, juillet-août 1982)

Karoly Makk
3700246906841

Fiche technique

Editeur
Clavis Films
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Livraison Colissimo sous plis discret Livraison Colissimo sous plis discret